La difficile cohabitation en lotissement à cause de l'égoïsme de chacun

Avant de devenir propriétaires, nous avons habité un lotissement durant 13 ans où tout se passait bien. Chacun respectant les autres. Il faut dire que l'ancien lotissement proposait des trottoirs et des chaussées larges, ce qui aidait bien à la circulation, tant des voitures que des piétons, et au stationnement des autos.

Changement de situation dans notre lotissement Le Petit Castel à Castelnau d'Estrétefonds, qui propose une rue assez étroite (4m) et seulement 3 places de parking pour 12 maisons !

Le trottoir est tout juste représenté par une ligne continue au sol, mais bon, passe encore. Le règlement de lotissement ainsi que le PLU du village mentionne que :

Chaque entrée de lot sera aménagée de manière à permettre le stationnement de deux véhicules en dehors de la voie du lotissement, elles pourront être utilisées comme « parking de midi.

Un point de règlement qui nous faisait dire que, hormis les cas où les gens reçoivent beaucoup de monde, tout le monde allait pouvoir aisément garer sa voiture. C'était sans compter sur la flemme ou l'égoïsme de certains voisins. Mais bon, certains propriétaires de deux voitures ont vu un peu trop juste et ne peuvent garer qu'une voiture. Sans doute ont-ils préféré favoriser le jardin. De notre côté, nous avions prévu le coup et fait assez grand pour 3 véhicules.

Premier exemple avec ce voisin qui refuse de garer ses deux voitures sur les places de son lot devant son garage car "il ne veut pas faire de manoeuvre pour se garer ni se garer en pente".

Sur cette photo, on ne voit qu'une voiture, celle qui ne bouge jamais. Elle n'a pas bougé depuis 2 semaines et ne devrait plus bouger pendant 4 mois, mais il la laisse là, sur le piétonnier. Il s'agit de la seule voiture garée sur le piétonnier. Quand il gare sa voiture de tous les jours, c'est devant celle-ci, devant son garage mais toujours sur le piétonnier.

Autre exemple avec un voisin qui, s'il n'est pas garé sur le piétonnier, condamne une place "visiteurs" qui est devant sa maison plutôt que d'utiliser une des deux larges places qui sont devant son garage (juste derrière à droite de sa Golf). Il avait auparavant 3 voitures, deux sur les places de son lot et 1 sur cette place visiteur. Maintenant qu'il a seulement deux voitures, il reste toujours une place de dispo... sur son lot.

Déjà que 3 places, c'est juste sur un lotissement de 12 maisons, là, il n'en reste au mieux que deux, et encore.... d'ailleurs, à deux reprises, des voitures se sont garées sur le piétonnier juste en face de cette place, résultat, des livreurs n'ont pas pu me livrer mon colis !

D'ailleurs, ce même voisin râle car il ne veut pas que les enfants jouent dans la rue, un ballon ou une balle de tennis pourrait abîmer son auto. S'il se garait sur la place de son lot, le risque serait moins grand.

Heureusement, c'est le seul voisin qui refuse que les enfants jouent, par contre, d'autres voisins trouvent aussi anormal qu'il bloque cette place mais aussi qu'il passe la tondeuse le dimanche entre 12h et 14h voire à 19h...mais je suis le seul à le lui avoir fait remarqué. La prochaine fois, il faudra donc compter sur le Police Municipale.

C'est triste tout de même tant d'égoïsme !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.