Les murs du rez de chaussée et de l'étage sont montés


Un peu plus d'un mois s'est écoulé depuis le dernier article. Un mois sans nouvelles, mais fort heureusement, pas un mois sans avancée des travaux. Mais entre les semaines chargées de boulot, une semaine de congés et aller aussi faire les derniers choix de carrelage ou cuisine, le temps manque un peu !

En un mois, les murs du bas ont été montés, puis la dalle de l'étage a été coulée. S'en sont suivies 3 semaines de séchage et enfin, la pose des briques pour arriver au toit.

 

Murs du rez de chaussée

Les briques du rez de chaussée ont été posées le 31 mars. L'occasion de voir la qualité du travail de notre maçon, Pozza et fils, et être soulagé de voir que notre maison est parfaitement collée à celle de la voisine. Pas de place perdue !

Dalle coulée à l'étage

Le 7 avril, la dalle de l'étage était coulée. Une fois de plus, comme pour le rez de chaussée, il a fallu patienter 3 semaines pour le séchage. 3 semaines durant lesquelles il ne s'est rien passé.

Murs de l'étage

28 avril, la maison commence à prendre sa forme définitive. Les briques sont montées jusqu'en haut.

Les coffres en fibre pour les volets roulants sont aussi posés.

Notre maçon a eu l'accord du maître d'oeuvre de la maison voisine pour couper une partie des tuiles qui dépassent afin de parfaitement se coller.

Ainsi, notre maison rattrape un peu le fait que la maison voisine déborde sur notre terrain de 15cm environ et il n'y a pas d'espace entre les deux.

Ce même maître d'oeuvre viendra faire poser un solin de toiture entre les deux maisons afin d'assurer l'étanchéité. Car si ce solin n'est pas posé, l'eau restera entre les deux et c'est avant tout notre mur qui en sera victime, puisqu'il n'y aura pas d'enduit de ce côté.

Les photos de l'intérieur commencent à nous donner une petite idée des volumes.

Une source ? En tous cas, de l'eau est présente !

Lorsque les pieux ont été coulés par les Puits Julien, j'avais déjà constaté sur la partie avant gauche du terrain (à gauche du garage), de l'eau. Mais il avait plu quelques jours avant.

Là, il n'a pas plu depuis plusieurs jours, et j'ai encore pu voir que de l'eau coule en permanence sur le terrain. Heureusement, la maison est sur pieux comme nous a dit le maçon, car milieu humide et terrain argileux ne font pas bon ménage.

Autre point qui nous a mis la puce à l'oreille, la présence de prêles en grande quantité. C'est une plante qui vit en milieu humide. Des plans que nous avons indiquent de toutes façons qu'il existe plusieurs puits sur les terrains au-dessus du nôtre. Forcément, l'eau doit bien s'écouler quelque-part.

Pour nous, ça ne change rien, hormis que l'on sait que si un jour on veut faire un puits, il doit y avoir de l'eau pas loin. Mais cela nous rassure surtout sur le fait que l'on ait fait des pieux.

Vous pourriez aussi aimer...

  • L'escalier de la peur
  • Pose des lames PVC clipsables ARTENS Trendy taupe cerusé de Leroy Merlin
  • Pose des tapisseries
  • Carrelage posé par Bernard Sottero

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.